Conditions d'exercice professionnel

Le praticien peut exercer la sophrologie

  • soit comme une profession à part entière ;
  • soit comme méthode complémentaire à sa spécialité (infirmier, kinésithérapeute, enseignant, entraîneur sportif, etc.) ;
  • soit comme activité parallèle à un métier existant.

Le sophrologue a le choix, pour exercer son activité, entre les différentes structures légales d'exercice professionnel (libéral, association, micro-entreprise, société, salariat).

Il établit les déclarations nécessaires auprès des organismes publics.

Il dispense des séances de sophrologie individuelles ou en groupe, en clientèle privée, au sein des entreprises ou des institutions.

Il propose toute adaptation de la sophrologie en vue d'une application spécifique dans le champ de sa compétence.

Ils nous font confiance

  • CHU Rouen
  • Orientation Pour Tous
  • Groupe d'épistémologie de la sophrologie
  • Conseil régional Haute Normandie
  • Fongécif Haute-Normandie
  • Agefos PME Normandie
  • Conseil régional Basse-Normandie
  • FIFPL
  • Uniformation
  • OPCALIA
  • AGECIF-CAMA
  • ORIFF-PL
  • Ecole Belge de Sophrologie Fondamentale et Relaxation
  • Revue "Sophrologie pratiques et perspectives"
  • Editions SOTECA

Certaines fonctionnalités de ce site s’appuient sur des services proposés par des sites tiers.
Ces fonctionnalités déposent des cookies qui ne sont déposés que si vous donnez votre accord.

OK, tout accepter      Personnaliser

Vous pouvez vous informer sur la nature des cookies déposés, les accepter ou les refuser service par service.

OK, j'ai terminé